La gestion
Image de l'article

La gestion

Publié le 07 mars 2022 par Thibault Houdon
Les banques

Pour démarrer votre activité, que vous soyez en ME ou un autre statut, vous devrez ouvrir un compte bancaire distinct de votre compte personnel.

Cette contrainte ne s’applique pas si vous réalisez un CA de moins de 10,000€ sur l’année. En toute logique, si vous souhaitez vivre de votre activité de freelance, on espère que vous facturerez plus que ça sur l’année.

Contrairement à ce qu’on peut lire parfois, vous n’avez pas besoin en micro-entreprise d’ouvrir un compte dit « professionnel ».

Un compte courant suffit, tant qu’il est séparé de votre compte courant personnel.

Ne vous faites pas avoir par certaines banques qui veulent vous vendre des comptes professionnels avec des frais plus élevés dont vous n’avez pas besoin.

Il existe de nombreuses néobanques qui vous permettront d’ouvrir un compte très rapidement avec peu de frais.

Parmi ces banques, certaines visent d’ailleurs spécifiquement les micro-entrepreneurs comme Qonto ou Shine, qui peuvent ainsi vous aider également dans les démarches de création de votre micro-entreprise.

Vous pouvez également vous tourner vers des banques traditionnelles, qui auront l’avantage de proposer souvent un peu plus de services (comme la possibilité d’avoir des chèques), mais pour une activité de développeur, c’est rarement nécessaire et les frais seront souvent plus élevés.

Voici une liste non exhaustive des banques que nous voyons le plus souvent revenir parmi les micro-entrepreneurs (par ordre alphabétique) :

Comptabilité

Certaines des banques citées ci-dessus vous permettent également un certain niveau d’organisation pour votre comptabilité via le suivi de vos clients et de vos factures.

La plupart du temps, cela est suffisant.

Si vous souhaitez cependant aller un peu plus loin vous pouvez passer par un logiciel dédié. Cela peut être avantageux si vous avez beaucoup de clients et de factures à créer ou que vous souhaitez avoir un meilleur aperçu de votre trésorerie ou votre activité.

De nombreux outils existent, certains comme Indy proposant même d'effectuer les démarches de création d'entreprise pour vous. Voici une liste non exhaustive de services souvent utilisés par les freelance (par ordre alphabétique) :

Suivi des clients

En plus de la gestion de votre comptabilité, vous aurez bien souvent besoin de gérer vos clients de façon un peu plus précise que de juste sauvegarder leurs coordonnées postales et bancaires.

Si vous n’avez pas énormément de clients, un système de gestion comme Notion peut être suffisant pour noter des informations supplémentaires sur vos clients et faire le suivi de vos projets.

Si vous commencez à avoir plusieurs clients avec lesquels vous entretenez des relations sur le long terme, un logiciel de CRM (Customer Relationship Management) pourra vous être utile.

Un CRM peut par exemple être relié à votre messagerie, vous permettant ainsi en un coup d’œil de voir toutes les conversations ou les notes que vous avez eues avec un client.

Parmi les logiciels CRM les plus connus, on peut citer (par ordre alphabétique) :

Quelques conseils

Avant de terminer cette section concernant la gestion de votre activité, voici quelques conseils à garder en tête quand vous commencez votre activité.

Il est important de comprendre plusieurs éléments que nous n'avons pas à prendre en compte en tant que salarié.

Déjà, si vous choisissez la micro-entreprise, votre patrimoine personnel n'est pas dissocié de celui de l'entreprise. Dans le cadre d'une activité de développeur cela ne pose généralement pas de problèmes car nous n'avons que peu de charges. Il est donc peu probable que vous ayez des factures de plusieurs milliers d'euros que vous n'êtes plus en mesure d'honorer.

Il faut aussi prendre en compte que vous aurez toujours des moments de creux. Contrairement au salariat dans lequel on est habitué à recevoir la même somme tous les mois, en freelance, vous aurez probablement des mois où vous gagnerez 3x ce que vous faisiez avant, et le mois suivant, ce sera l'inverse.

Il est donc important de toujours mettre de l'argent de côté en cas de besoin.

Pensez également à vos vacances ! On voit fleurir beaucoup de vidéos sur YouTube de développeurs qui vous font croire qu'on peut déduire notre salaire annuel en utilisant la formule 365 jours X TJM.

Dans la vraie vie, personne ne travaille 365 jour dans l'année. Il est donc important de prévoir des périodes pour partir en vacances et vous reposer. Et là encore contrairement au salarié qui dispose de plusieurs semaines de vacances payées (jusqu'à 6 semaines en France, ce qui est énorme par rapport à la plupart des pays) en micro-entreprise, des vacances, ce sont des moments pendant lesquels vous ne ferez pas de contrats.

Et pas de contrat = pas de rentrée d'argent. Il faut donc prévoir le coup pour vous assurer de pouvoir prendre quelques semaines de repos dans l'année.

Réservé aux membres abonnés

Inscris-toi

Pour pouvoir prendre des notes et ajouter des favoris tu dois être abonné à Docstring.

Voir les formules

Bravo, tu es prêt à passer à la suite 👏

Fête

Tu as complété % du parcours.

Mes notes

Sauvegardé

Passages surlignés

Besoin d'aide ?

Essaie d'être le plus exhaustif possible en donnant suffisamment de détails pour qu'on puisse te répondre du premier coup 😉

Tu peux également visionner cette vidéo dans laquelle je t'explique comment poser ta question correctement et utiliser l'éditeur.

Tu souhaites nous remonter un bug ? Utilise-plutôt ce formulaire.

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la formule accompagnement de Docstring.

Aucun résultat.

Un problème sur le site ?

Aide-nous à améliorer Docstring en nous signalant un problème que tu as rencontré.

Que ce soit un bug sur une fonctionnalité ou une erreur dans une formation, on va pouvoir le corriger rapidement 😉

Page concernée

M'avertir par e-mail

Je veux être averti par e-mail lorsque ce bug est corrigé.